Top articles

  • Rois et Reines

    02 mai 2005

    (Film d' Arnaud Desplechin , 2004) Un conte de folies ordinaires... Rois et Reines n'a rien à envier à Mankiewicz, ou Frank Capra pour la part d'humour décalé, même si la drôlerie est justement teintée d'une gravité existentielle sur fond de tragédie...

  • Sideways

    03 mai 2005

    Sideways, le film Sideways , cela signifie "la tangente". Ce "road movie" de Alexander Payne (2005) qui filme la semaine de liberté de deux quadragenaires en crise avec leur propre existence décrit une sorte de métaphore existentielle représentée par...

  • Million Dollar Baby

    03 mai 2005

    Million Dollar Baby , (mars 2005) est un bon film, bien qu'on ait un peu une impression de "déjà-vu", mêlé d'un brin de manichéisme...Au moins, Clint Eastwood , choisit-il ici un sujet particulièrement grave et fort pour une portée existentielle (quasi...

  • 2046

    05 mai 2005

    2046 à mon avis... Il l'avait prouvé avec le splendide In the mood for love , il confirme maintenant avec la suite, 2046 (octobre 2004): Wong Kar-Wai serait-il l' André Breton du cinéma hong-kongais? Après In the mood for love , il explore les chemins...

  • Crustacés et coquillages

    06 mai 2005

    Crustacés et coquillages Crustacés et coquillages est un petit film déjanté qui procède à un véritable déshabillage progressif de la vérité des personnages. Ce film de Olivier Ducastel sans prétention mais plutôt rythmé et sympathique, est en forme de...

  • Un long dimanche de fiançailles

    09 mai 2005

    Alors, oui, Un long dimanche de fiançailles , c'est du "cinoche". Hollywoodien. Chargé. C'est un film racoleur-populiste dans le genre "Laura Ingalls au Viêtnam". Un film "beau"; mais pas un beau film. Un film "bon", mais pas un bon film. L'histoire d'amour...

  • L'annulaire

    27 juin 2005

    L'annulaire, film Quel étrange film que L'annulaire ...Mais si l'on se laisse prendre par l'ambiance onirique insolite (sombrant dans le psychanalytique), on se rend compte que le spectateur est appelé à reconstituer le jeu des symboles (peut-être un...

  • Les temps qui changent

    06 juillet 2005

    Les temps qui changent La force tranquille de l'amour de Depardieu-Antoine pour Deneuve-Cécile et sa conviction intérieure animent le film d'une sensation d'éternité à laquelle on croit de bout en bout. La puissance de son amour lui confère le calme quasi...

  • Le secret des poignards volants

    10 juillet 2005

    Le secret des poignards volants Mais bien sûr... "et l'écureuil, il accroche le poignard à la tige du bambou..." La poésie de l'invraisemblable et des invincibles est toujours là: même si la seconde partie du film tombe un peu dans le film de série B...

  • Le couperet

    12 juillet 2005

    Le couperet Le couperet , c'est un peu "dans la peau de José Garcia " ou du moins du personnage qu'il incarne: réussi côté scénario, et aussi pour l'atmosphère créée par le choix de Costa-Gavras de tout faire voir à travers les yeux du protagoniste, au...

  • 5 x 2

    14 juillet 2005

    5x2, de François Ozon 5x2 , ou le commun des mortels en voie de Houellebecquisation amoureuse. Il est à espérer que François Ozon n'est pas de ces gens-là. Sinon, il y a du souci à se faire pour sa santé affective. 5x2 n'est même pas une histoire d'amour....

  • Le secret derrière la porte

    19 juillet 2005

    Le secret derrière la porte Je me suis regardé ce soir Le secret derrière la porte , fabuleux film de Fritz Lang , avec Joan Bennett et Michael Redgrave . Il s’agit d’une variation sur le coup de foudre entre l’héroïne Célia et Mark Lamphere,...

  • Agents secrets

    25 juillet 2005

    Agents secrets On sort de Agents secrets comme on sort d’un Costa-Gavras (voir les trilogies politiques du cinéaste), mais le message politique en moins: certes, c’est très bien filmé, on peut reconnaître que l’effet de suspense n’est...

  • Charlie et la chocolaterie

    01 août 2005

    Les conséquences de la relation d’un père à son fils, c’était déjà le thème de Big Fish , du même Tim Burton . Ici, le chocolatier Willy Wonka, incarné par un Johnny Depp au mieux de sa forme, ne cesse de régler ses comptes avec un père dentiste qui l’a...

  • Les soeurs fâchées

    10 août 2005

    Les soeurs fâchées Décidément, Isabelle Huppert (ici, Martine) est abonnée aux rôles de soeurs (les Soeurs Brontë) et de névrosées! Le film est d'ailleurs encadré par son personnage: elle ouvre les génériques de début et de fin d'une histoire où, en pantin...

  • L'un reste, l'autre part

    12 août 2005

    L'un reste, l'autre part L'un reste, l'autre part , c'est un peu "nihil nove sub sole", un film qui apporte à peu près autant que le récent " 5x2 " de François Ozon , c'est-à-dire pas grand-chose. Les acteurs sont bons (magnifique Charlotte Gainsbourg...

  • Underground (Emir Kusturica)

    19 août 2005

    Underground (Emir Kusturica) Y a-t-il quelqu’un dans la salle pour m’expliquer Underground de ce cher Emir Kusturica qui, il y a peu, m’enchanta pourtant avec La vie est un miracle ? Je ne sais pas si c’est le jury de Cannes qui avait...

  • De battre mon coeur s'est arrêté.

    20 août 2005

    de battre mon coeur s'est arrêté Autant le réalisateur Michel Audiard était connu pour ses dialogues percutants, autant son fils Jacques Audiard se révèle passé maître dans les dialogues de ceux qui se parlent autrement qu’avec les mots. Le dialogue...

  • La fille à la valise

    22 août 2005

    La fille à la valise (V.Zurlini) En 1960, Jacques Perrin a 20 ans, Claudia Cardinale 21: dans La Fille à la valise , Valerio Zurlini leur offre quasiment leur premier grand rôle au cinéma. Le film utilise tous les ressorts du mélo: jeune fille du peuple,...

  • The Taste of tea

    26 août 2005

    The taste of tea La force de The taste of tea , c’est l'alliance des scènes les plus désopilantes qui soient (notamment, la scène des acteurs de mangas débarquant dans le bus japonais...hilarante!) et d'une subtile dimension philosophique (sur fond...

  • Eternal sunshine of the spotless mind

    28 août 2005

    Eternal sunshine of the spotless mind Bien des choses positives dans Eternal sunshine of the spotless mind : scénario, montage. Certes, on y voit un peu l'échafaudage, c'est sûrement l'un des bémols (et la VF, pas terrible, à laquelle il faut s'habituer...

  • La demoiselle d'honneur

    10 septembre 2005

    La demoiselle d'honneur Pas mal... Dans La demoiselle d'honneur , Claude Chabrol réussit à ménager un suspense tout en nous livrant quasiment la solution de l'énigme dès le début. Ce tour de force est garanti par le choix du point de vue sur ce qui se...

  • La Spectatrice

    10 septembre 2005

    La spectatrice (Paolo Franchi) Valeria est un personnage à la fois étrange et attachant, qui fait songer au mystérieux personnage qu’incarnait Marie Trintignant dans Le cri de la soie: comme inapte à la vie réelle, Valeria semble traverser la vie...

  • Angel A

    05 janvier 2006

    Angel A-Luc Besson On ne peut pas dire que Angel A apporte grand chose au panorama cinématographique français: ça apporte du Luc Besson à du Luc Besson . Lequel Besson ferait bien d'arrêter de cloner Nikita à l’infini (autant le film que le personnage...

  • Viva Zapatero

    18 janvier 2006

    Viva Zapatero Viva Zapatero ... Dans un pays classé 53è sur 166 au 2e classement mondial de la liberté de la presse (après des pays d’Amérique du Sud, apres la Bolivie, le Costa Rica et le Bénin ...), violant l’ article 21 de la constitution...

1 2 3 4 5 6 7 > >>