5 x 2

Publié le par Cécile Civetta

5x2, de François Ozon

5x2, ou le commun des mortels en voie de Houellebecquisation amoureuse. Il est à espérer que François Ozon n'est pas de ces gens-là. Sinon, il y a du souci à se faire pour sa santé affective. 5x2 n'est même pas une histoire d'amour. Où est l'amour entre ces deux nases qui fondent leur relation sur un inconsistant conte de fée balnéaire à coucher de soleil?? depuis quand cela fonde-t-il l'amour???peut-on s’étonner que cela finisse mal ? Au XXIe siècle, peut-on croire encore qu’il n’existe qu’UN couple, figé, fataliste, à étapes inévitables??? C’est l’histoire des situations bloquées par des personnages stéréotypés, des ringards de l’amour totalement prisonniers dans leurs schémas clichés. Aucune trace d'amour dans cette vision pessimisto-parisiano-houellebecqo-franchouillardo-pseudo-intello d'un couple qui n'en est même pas un. Ce film ne pourrait pas être américain: les comédies américaines sur le sujet, en apparence plus "futiles", ont au moins le mérite de valoriser les rebonds, l'imagination, la joie, l'évolution possible, bref, elles parlent de l'amour. Dans 5x2, le problème, c'est que les personnages sont persuadés de vivre une histoire d'amour; sauf que dès le départ, ça n'en est pas une.
Vu le 12 septembre 2004. Note: *

Commenter cet article