Dario Fo: Faut pas payer

Publié le par Civetta

Dario Fo naît à San Giano (Varese) en 1926. La scénographie et la décoration théâtrale l’attirent dès les années ’50 et il épouse en 1954 Franca Rame, issue d’une famille de comédiens riches d’une histoire remontant au XVIIe siècle. C’est le début d’une vie commune et le couple Franca Rame-Dario Fo dédie désormais entièrement sa vie au spectacle. Le parcours de Dario Fo est ponctué de polémiques récurrentes, parfois virulentes, envers son théâtre, souvent jugé trop didactique, trop politiquement et socialement engagé (en particulier dans les années ’70) jusqu’au prix Nobel de littérature en 1997. Vivement contesté, le Nobel de littérature lui est néanmoins attribué pour avoir, fidèle à " la tradition des bouffons du Moyen-âge, fustigé le pouvoir et rendu leur dignité aux plus humbles " (Stockholm, décembre 1997).
Du 10 mai 2005 au 10 juin la mise en scène de Jacques Nichet de Faut pas payer propose au Théâtre National de Toulouse un spectacle haut en couleur, rythmé, qui met très justement en valeur le texte de Dario Fo. Certes la splendide traduction de Valeria Tasca (avec qui une table ronde sera animée le Lundi 30 mai à 18h00 au Petit théâtre du TNT, ainsi que d’autres présentations autour de Faut pas payer) contribue à rendre possible le théâtre de Dario Fo en français, même si pour celui qui connaît la saveur du texte italien la mise en scène en français y perd nécessairement une saveur: celle de l’art du “giullare si chère à Dario Fo et qu’il ressuscita en 1969 dans Mistero buffo, un art où le langage même se fait geste, étroitement lié qu’il est à la parole, et donc à la langue originale du texte. Faut pas payer, écrite en 1974, demeure néanmoins d'une étonnante actualité par les nombreux thèmes sociaux abordés, jusqu'au burlesque décalé.
Faut pas payer sera à Bordeaux du 28 au 29 septembre, à Lille au Théâtre du Nord du 19 au 28 octobre, et à Nanterre au Théâtre des Amandiers du 4 novembre au 8 décembre 2005.
Quoi qu'il en soit, il faut lire Fo: Le Gai savoir de l’acteur; Faut pas payer, dans les traductions françaises de Valeria Tasca ou dans les éditions italiennes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article