The Constant Gardener

Publié le par Civetta

The Constant Gardener

Avec quelle Constance du Jardinier semons-nous les graines de la mort en Afrique? Pour le savoir, il faut lire Africa Trek, ou aller voir The Constant Gardener... Le genre de film à la hauteur duquel ne saurait s’élever aucun commentaire, sauf celui des larmes amères qui vous nouent l’estomac et la gorge du début à la fin, dans une révolte telle que la tristesse n’est même pas de mise. C’est bien au-delà: aucune complaisance dans un film à la fin duquel on croit entendre dans la salle le silence assourdissant des puissances occidentales face à la gravité de ce que cette bouleversante fiction dénonce.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article