Les Quatre Rustres au Capitole

Publié le par Civetta

undefinedThéâtre chanté plus que véritable opéra, Les Quatre Rustres de Wolf-Ferrari surprend, lorsque l'on connaît bien le texte des Rusteghi de Carlo Goldoni, par son extrêmme fidélité au texte du dramaturge. Le livret a l'air bien calqué sur la pièce du grand maître du théâtre italien du XVIIIe dont il souligne d'autant plus la choralité, puisque les personnages chantent leurs rôles au lieu de les jouer comme dans la pièce. La mise en scène de Grischa Asagaroff est satisfaisante, rythmée et réussie.
Vu le vendredi 29 février au Théâtre du Capitole.
Les Rustres, mis en scène par Jean Vilar (avec Michel Galabru) au 15e festival d'Avignon en 1961 (archives de l'INA)

Commenter cet article