L'âge d'or des sciences arabes

Publié le par Civetta

Une exposition à ne pas manquer à Paris en ce moment, et jusqu’au 19 mars 2006, c’est l’Âge d’or des sciences arabes à l’I.M.A. On y apprend ou redécouvre une foule de choses, sur les origines de l’astronomie, des mathématiques, de l’anatomie et la médecine (les Arabes sont à l’origine du développement majeur des hôpitaux urbains), sur l’art et la musique, la décoration et les automates. Les objets exposés sont d’une rare beauté, et l’on soulignera la présence d’un indicateur de qibla, une carte du monde musulman ronde, en cuivre, inventée au XVIIe siècle, redécouverte en 1989, propriété du Prince du Koweit, et exposée pour la première fois. J’ai eu la chance de faire la visite de cette exposition un jour où Ahmed Djebbar (professeur de maths et de l’histoire des Sciences à Lille I) accompagnait des amis dans leur visite, ce qui m’a permis de profiter de commentaires aussi passionnés que passionnants, et donné envie d’aller lire ses bouquins...(Une histoire de la science arabe). Mr Djebbar, conférencier, est absolument passionnant à écouter. C'est aussi l'occasion de se remémorer l'origine arabe d'une quantité de mots: “algorithme” vient du nom du savant arabe al-Khwârizmi, “algèbre” de al-Jabr et la "guitare" de la "kouitra"... mais j’en passe! Courez voir cette expo, c’est le mieux à faire...

Commenter cet article